Une passion d'enfance

Ce site consacré à Pointe-Noire, ma commune de toujours, est le témoignage sincère d'une vraie histoire d'amour.
Idylle imprégnée de souvenirs indélébiles qui dure depuis plus de vingt ans et qui malgré mon exil parisien n'est pas prêt de s'estomper.

À l'instar d'une brise bienfaisante, j'ai encore en mémoire la fontaine de mon quartier, Marigot, haut lieu de rassemblement et de comérages en tout genre ; les parties de foot au stade municipal de Raies d'eau avec les potes des sections de Miaulan et de Gommier souvent suivies de savoureux pique-niques au bord de la mer; les réjouissances croustillantes de la fête patronale ; les passages ardus dans les cols de Baille argent, Gommier, de trou caverne et sur des deux mamelles du tour cycliste de la Guadeloupe ; les parties de chasse à n'en pas finir souvent infructueuses avec mon acolyte totolo; les sorties en pleine forêt à la saison des mangues ponctuées de sympathiques séances de baignade à la rivière "Vietnam"; les bonnes soupes à base de pattes de boeufs du samedi soir cuites à l'ancienne, au charbon de bois par une mère friande de traditions.
Sans omettre les messes dominicales à 6h30 ou en piqure de rappel à 10 h célébrées par le père Colbac, en créole au son du ka, la musique la plus traditionnelle de la Guadeloupe.
Ces seuls exemples teintés de nostalgie suffisent à eux seuls à saisir ma grande motivation à faire connaitre via le réseau mondial, internet, les richesses inénarables de mon oasis, Pointe-Noire.

En dehors de ces données purement sentimentales, l'étude des tissus socio-économique, culturel, historique de ce joyau traditionnel de la Guadeloupe m'a paru d'emblée s'inscrire dans une démarche intellectuellement captivante.

Photos personnelles